La réglementation trottinette électrique 2020

Les trottinettes électriques sont de plus en plus présentes sur les routes. Mais ont-elles vraiment toutes le droit d’y être ? Nous allons voir où en est la réglementation des trottinettes électriques en France et en Belgique.

Les grandes dates de la « loi trottinette électrique » ?

En France

Devant la forte présence des trottinettes électriques sur la route, le gouvernement français a depuis le 23 octobre 2019, mis en place certaines obligations dans le code de la route. Les trottinettes électriques ont également un nouveau nom : Les EDPM c’est-à-dire les engins de déplacement personnel motorisé. Ce nom englobe les trottinettes, gyropodes, skateboard électriques, et autres nouveaux modes de déplacements.

En Belgique

Depuis le 31 mai 2019 la vitesse des trottinettes électriques est limitée à 25 km/h, avant cette date elle était limitée à 18 km/h.

Qui peut utiliser les trottinettes électriques ?

En France

La trottinette électrique ne peut être utilisée que par 1 seule personne à la fois. Il est donc interdit de monter à deux ou même de transporter votre enfant devant vous sur la trottinette. Sachez également que les EDPM sont réservés aux personnes âgées de plus de 12 ans. Les trottinettes électriques sont désormais considérées comme des « vrais » véhicules, comme les vélos, voitures, motos etc.

En Belgique

L’âge minimum pour avoir le droit de conduire une trottinette électrique comme tout autre engin motorisé est de 16 ans. En dessous de cet âge l’utilisateur sera donc hors la loi. Comme en France, une seule personne n’est autorisée sur l’engin.

Où rouler avec une trottinette électrique ?

En France

En agglomération les trottoirs sont interdits pour les trottinettes électriques tout comme les vélos. Si vous êtes un utilisateur de EDPM vous devez emprunter les pistes cyclables. Si aucune n’est disponible alors vous devrez emprunter la chaussée. Hors agglomération les trottinettes électriques doivent rouler uniquement sur les voies vertes et les pistes cyclables. Si vous souhaitez rouler sur le trottoir vous devez rouler à une vitesse de 6 km/h maximum.

Certains maires de villes peuvent autoriser les EDPM à rouler sur les voies dont la vitesse maximale est de 80 km/h mais cela dépend des villes ou régions.

En Belgique

Comme en France, si vous roulez à une allure de 6 km/h maximum vous êtes autorisés à circuler sur les trottoirs et dans les zones piétonnes. Au-delà de cette vitesse vous devez rouler sur les pistes cyclables ou sur la droite de la chaussée car vous êtes considéré comme un véhicule motorisé et vous devrez respecter le code de la route.

Doit-on porter un casque en trottinette électrique ?

En France et en Belgique

Depuis ces deux dernières années, le nombres d’accidents impliquant une trottinette électrique à largement augmenté. C’est pour cela que le casque est fortement conseillé bien qu’il ne soit toujours pas obligatoire. Un bon casque associé à des équipements de sécurité tel que le gilet haute visibilité peuvent réduire considérablement les risques d’accident et blessures. Il est dorénavant obligatoire de porter un gilet lorsque vous utilisez votre trottinette de nuit.

L’assurance

En France

Vous avez l’obligation de souscrire à une assurance responsabilité civile pour vous couvrir en cas de dommage causé à autrui. Beaucoup d’assurance mettent à jours leurs contrats pour que celle-ci soit incluse dedans. Si ce n’est pas le cas pour la vôtre, vous devrez certainement souscrire à un contrat spécifique. Sachez également qu’il existe aussi des assurances mettant à la disposition de leurs clients des contrats couvrant le vol ou les possibles dégradations causées aux trottinettes électriques. Renseignez-vous auprès de la vôtre pour savoir si vous êtes couvert !

En Belgique

Le gouvernement belge vous conseille de souscrire à une assurance responsabilité civile pour éviter de devoir payer des frais à autrui de votre propre proche.

Les interdictions et obligations en trottinette

En France et en Belgique

Les appareils audios (casque, écouteurs) sont interdits lorsque vous circulez avec votre EDPM.

Depuis le 1 er juillet 2020, vous avez l’obligation de posséder sur votre trottinette électrique :

  • Des feux de position à l’avant et à l’arrière
  • Des dispositifs rétro-réfléchissant
  • Un avertisseur sonore
  • Un système de freinage

Ces éléments ont pour but de vous rendre plus visible et donc d’améliorer votre visibilité et de réduire le risque d’accident. Si vous voulez rouler sur la voie publique votre trottinette doit être bridée à 25 km/h pour la France et la Belgique.

Les sanctions

En France

En cas de non-respect des règles de circulation vous risquez une amende de 35 euros. Si vous être pris à circuler sur les trottoirs vous risquez une amende de 4eme classe de 135 euros. Et pour finir si votre trottinette dépasse les 25km/h vous risquez une amende de plus de 1500 euros.